Tout est dans l'ouverture d'esprit

Je me prénomme Béatrice, et je suis mariée avec André. J'ai trente-trois ans, mon mari trente-sept. Le temps des bonheurs intenses et des souvenirs inoubliables est un peu derrière nous. Mais on s'entend bien malgré tout. Sur le plan sexuel c'est un peu pareil, mais je ne me plains pas, enfin pas trop... Il m'arrive d'aller voir ailleurs, je suppose qu'il en fait autant.
Un jour que je rentrais du bureau un peu plus tôt que prévu, me voilà confrontée à l'inévitable. J'entends du bruit en provenance de la chambre et de toutes évidences, il ne s'agit pas de la télévision qui diffuse un vieil épisode de Derrick. Non, pas du tout.
J'ouvre la porte et là c'est le choc. Mon mari est en train de faire des trucs avec un mec ! Et puis tout c'est passé très vite, je sens comme quelque chose qui me gène dans la gorge, bon dieu il ne faut pas que je tousse,
j'essaie de lutter, j'aurais dû partir, mais je reste là, paralysée ! Ne pas tousser ! Ne pas tousser ! Je tousse ! Les deux mecs qui me regardent surpris ! André n'eut alors que cette courte phrase :« Béatrice, c'est super que tu sois là ! Viens nous sucer !». J'aurais pu, moi aussi réagir tout autrement, mais non ! Dans un état second, j'avançais vers le lit et je m'approchais de la bite de l'inconnu que l'on me présente comme Lucas. Il me tend la main, je la lui sers ! Comme présentation insolite, ce n'est pas mal quand même ! Je serre la main d'un type à poil qui bande comme un cerf et que je m'apprête à sucer ! Quelle est jolie cette biroute ! Bien droite, la peau un peu sombre, le gland bien brillant, d'une longueur standard, on va dire !
Ça y est ma langue est au travail. Je suce un mec qui vient de sucer mon mari ! Ça m'excite, ça m'excite de faire des trucs aussi pervers ! J'y vais carrément, je coulisse le membre de mes lèvres humides, j'adore faire ça, mais il y a un inconvénient, ça fait baver... Je me recule pour me déshabiller. Ça à l'air d'intéresser Lucas, qui me regarde intensément. André interrompt la contemplation de son acolyte et lui fait se replacer à quatre pattes, il passe alors derrière lui ! Et...
triolisme Non, je ne rêve pas, il est en train de lui sucer la rondelle !
Mon Dieu ! Mais ce n'est pas possible, il faut que je voie ça de plus près ! Je me dépêche de terminer mon déshabillage et je ne prends même pas le temps de ranger convenablement mes sous-vêtements que j'envoie bouler et choir sur la moquette ! Et puis je décide de me rapprocher du lieu de l'action. Mon André est en train effectivement de jouer de la langue et de lubrifier l'anus de Monsieur Lucas qui à l'air de trouver la caresse fort stimulante. Ça m'excite, ça m'excite, je m'approche.
André comme à regret à la galanterie de me laisser la place, je lèche à mon tour. J'ai envie d'improviser, après tout ils m'ont invité, ce n'est pas pour rester passive, ce trou qui me tend les doigts, c'est le cas de le dire est trop tentant, j'approche l'index, je le rentre, je le bouge et je le bouge encore et monsieur est aux anges ! André se place à la gauche de Lucas, je m'aperçois qu'il n'a pas le cul vraiment sec, il a du se le faire sucer par son copain avant que j'interfère dans leurs ébats. Et comme il le souhaitait j'ai maintenant un index dans chaque trou du cul et je fais des petits va-et-vient avec tout ce petit monde ! Après quelques instants de ce régime, les deux hommes s'allongent de nouveau sur le lit et se livrent à une masturbation mutuelle, je voudrais bien me rendre utile et m'amuse à agacer les tétons de ces messieurs, en principe ça plait toujours, et puis j'embrasse mon mari, l'autre je n'ai pas trop envie ! André se redresse un moment puis plonge sa bouche vers le sexe de Lucas ! On a beau avoir les idées larges, voir son mari en train de sucer une quéquette, ça fait drôle, et quand je dis que ça fait drôle c'est peut-être un peu curieux psychologiquement parlant mais en ce qui concerne l'exitomètre, c'est d'une efficacité surprenante, je suis en train de dégouliner de la chatte comme cela m'est rarement arrivée.
Mais voilà que Lucas est en train de préparer un préservatif, il s'en capuchonne la biroute... Il ne va pas... quand même... J'aurais plutôt vu le contraire ! Ben non ce n'est pas le contraire ! André est à quatre pattes, il s'écarte le trou du cul de ses mains et attend que Lucas l'encule ! Et ça va se passer devant mes yeux écarquillés à cinquante centimètres de moi. Lucas s'approche, enfin c'est plutôt sa bite qui s'approche, la pénétration a été relativement rapide, moins d'une minute, et les voilà partis dans des va-et-vient infernaux ! André râle son plaisir comme un malade, je suis toujours autant excitée, mais personne ne s'occupe de moi ! Je me faufile par-devant et essaye de sucer la bite de mon mari pendant qu'il se fait besogner, mais c'est plus facile à dire qu'à faire, et vu l'instabilité de la position ou mon manque d'expérience, j'y renonce et me pose dans un coin du lit, me masturbant en regardant la scène. Soudain Lucas pousse un cri, il a jouit, il se retire, et s'écroule sur le plumard (sur notre plumard ! Qui c'est qui va avoir tous les draps à changer ?)
André se retourne et comme un malade se met à se branler tout seul pour finir par éjaculer sur le torse de son... amant (ben oui, il faut bien employer le mot) André m'aperçoit enfin, semble sortir de son rêve et réalise que moi je suis un peu largué dans toute cette affaire ! Lucas attrape la balle au bond si je puis dire et il se propose de me terminer Je me retrouve allongée les cuisses écartées et la langue de Lucas dans mon sexe en train de la balader sur mon clito, c'est qu'il lèche bien l'animal,
je mouille, je mouille, je ne vais pas tenir longtemps à ce rythme, je pars, je hurle... Suite à cet épisode conjugal, j'ai décidé à mon tour de découvrir les plaisirs homosexuels, mais avec une femme cette fois-ci.

Retour à la liste des récits Echangistes
Vous désirez être informé des nouvelles histoires de couples, inscrivez-vous à notre newsletter

  • Contactez-nous:
  • Par email - Téléphone : 01 84 16 10 14
  • de 9h à 18h du lundi au vendredi.
  • Suivez-nous:
  • Echangisme sur Facebook   Echangisme sur Google Plus